1. Accueil
  2. Rechercher

Posted on 4th Jun, 2020 in GR Balades et randos

Cet article est issu du blog de la Balaguère auquel j'ai ajouté mes propres randonnées réalisées dans ce merveilleux site du Haut Aragon

Paradis du canyoning, située en Aragon, la Sierra de Guara conjugue plaisir de la randonnée et amusement, gastronomie à l'espagnole avec ses tapas, et des petits villages authentiques.

La Sierra de Guara, incontournable pour ses canyons offre à ses visiteurs une manière de randonner tout à fait originale. Il s’agit de la randonnée aquatique. Ce n’est pas en haut que ça se passe mais en bas !

La rando aquatique est le premier niveau du canyoning.  Elle consiste à parcourir à pied le lit des canyons au plus prés du fil de l’eau. La recherche d’émotions esthétiques et ludiques prime sur l’effort.

Les principaux canyons propices à la randonnée aquatique sont le Puntillo sur la partie inférieure de l’Alcanadre, le haut du Rio Vero, appelé Barranco de Lecina, le Rio Vero inférieur à l’aplomb d’Alquezar. S'amuser simplement, sans difficulté

La randonnée aquatique ne présente aucune difficulté et s’arrête où commence le canyoning pur et dur. A savoir quand il faut utiliser la corde, escalader et désescalader des blocs. On a souvent les pieds dans l’eau. En général, elle ne dépasse pas la hauteur du mollet mais peut exceptionnellement monter jusqu’à la ceinture. 

Bien que chaque río soit différent, tous offrent de belles piscines où il est possible de se baigner. Les enfants adorent et retrouvent la joie simple de jouer aux ricochets.  

En randonnée aquatique, le tempo également est différent. Point besoin de lever tôt pour partir à la fraîche. Il faut plutôt attendre que l’eau se soit chauffée au soleil. Les amateurs de grasses matinées apprécieront ! Paradoxalement, le fond des canyons est souvent avare en ombre. Pour se rafraîchir, rien de plus simple, il suffit de piquer une tête.

Le matériel nécessaire est on ne peut plus simple

Pour l’habillement short et maillot de bain suffisent.  Les chaussures seront de style tennis usagé. Elle doivent pouvoir aller dans l’eau et posséder des semelles épaisses pour ne pas ressentir les cailloux. Le port de chaussettes est préconisées afin de limiter l’intrusion intempestive et répétée de sable et de gravier. 

Précaution importante : protéger dans des sacs plastiques et des bidons étanches le matériel sensible à l’humidité tels les appareils photos, les vêtements de rechange et le pique-nique.  Par sécurité, ne pas s’engager dans les ríos en période de crue ou quand l’orage menace.  

Et bien sûr, éviter de sauter dans l’eau quand on ne voit pas le fond.

Un article de Gérard Caubet (Accompagnateur en montagne et écrivain pyrénéiste ), de mars 2018 écrit pour La Balaguère , malheureusement décédé depuis.Auteur de l'ouvrage Etonnantes PYRENEES (2011)chez Rando éditions

Pour illustrer cet article je vous invite à Nocito pour descendre le Guatizamela

Ce n'est pas un canyon de la Sierra de Guara, mais un bucolique et esthétique rio et une journée détente que je vous propose avec cette balade aquatique et ses fraîches vasques et marmites aux eaux turquoises incontournables pour des baignades vivifiantes.

P1040577.JPG

P1040581.JPG

P1040583.JPG

P1040584.JPG

P1040586.JPG

P1040593.JPG

P1040601.JPG

P1040603.JPG

P1040605.JPG

P1040606.JPG

P1040610.JPG

P1040622.JPG

Discussion