1. Accueil
  2. Rechercher

Posted on 23rd Oct, 2017 in GR Balades et randos

« Prenez le plus distrait des hommes, absorbé dans la plus profonde des rêveries, dressez-le sur ses deux jambes, incitez-le à poser un pied devant l’autre et il vous conduira infailliblement vers l’eau ».

J'avais choisi ces lignes extraites de Moby Dick d’Herman Melville comme introduction à un article de mon « ancien blog » consacré au fleuve côtier qui coule près de chez moi : l'Orb. Cet article traitait surtout des villes et des villages qui ce sont construits le long de son cours – vous pouvez le retrouver par ce lien http://www.geologica-rando.com/posts/au-fil-de-lorb-balades-et-randonnees.

Mais, GEOLOGICA-rando Traveller, reste toujours un blog de balades et randonnées qui fait une large place à ma région l'Occitanie.

Donc , il est temps que je vous emmène cette année, « en balade au fil de l' Orb » de sa source à l' estuaire !

Avant d'entreprendre ,un jour, cette longue descente du fleuve qui sur près de 140km me conduira de sa source cachée dans le massif volcanique de l’Escandorgue jusqu’à son estuaire à Valras-plage, j'ai choisi d'abord, de partir à la découverte de ce patchwork de paysages aux multiples facettes et visages changeants où l'Orb a tracé « son chemin ». en vous proposant des boucles de randonnées, au départ de chaque village ou ville que l' Orb traverse au fil de son cours. Je n'ai pas encore compté ni les étapes que je ferai et ni où elles me conduiront ! Il y aura sans doute des balades que j'ai fait maintes fois et que vous connaissez, mais on ne s'en lasse jamais !

« On peut y revenir des dizaines et des centaines de fois, ce n'est jamais exactement la même chose - dit Christophe André - chaque balade est différente, selon la saison, l’heure du jour, le ciel qu’il fait, l’endroit où l’on marche, l’état dans lequel on est. » Et ici plus qu'ailleurs, car la Nature et la Géologie nous ont gâtés et l'Orb y a fait sa part de travail : c' est un décor grandiose et somptueux, qu’il embellit encore plus par sa présence, que nous allons découvrir d'étape en étape, j'en suis sûr !

Suivons le fleuve ! Tout long de son parcours, la géologie complexe lui offre une riche flore et de remarquables paysages divers et variés , qu'il modèle .

Dans son bassin supérieur se sont les plateaux calcaires et dolomitiques du causse du Larzac, les coulées volcaniques de l’Escandorgue puis les schistes de la Montagne noire qui sculptent le paysage environnant.

Dans son cours moyen et inférieur, au relief moins escarpé, c’est à travers marnes, calcaires et grès des terrains secondaires et tertiaires et sur des terrasses fluviatiles que l’Orb creuse et taille son lit pour finalement finir sa course en plaine et atteindre la Méditerranée.

La diversité des sols, l’influence des climats atlantique et méditerranéen lui procure une végétation riche et variée. L’Orb prend naissance dans la forêt des Monts d’Orb près du lac d’Avène : une forêt couverte de châtaigniers, cèdres, épicéas, hêtres et pins ; lui succède une forêt de berge, la ripisylve, composée de peupliers ,de saules et de peupliers et d’une végétation luxuriante, offrant l’été aux promeneurs ombre et fraicheur. Le contraste est saisissant lorsque notre fleuve retrouve son caractère méditerranéen poursuivant son cours vers la mer au milieu de la garrigue, des chênes verts, des arbousiers, des oliviers et bien sur du vignoble.

Le décor est planté , nous pouvons partir!

ETAPE 1 : ROQUEREDONDE

ROQUEREDONDE (682m)

La commune est constituée de plusieurs hameaux dispersés sur les terres boisées de l’Escandorgue : Autignaguet, Nogaret, Le Mas de Grèze, le Mas de Mourié, le Mas Neuf et Roqueredonde. C’est ici que naît l’Orb au pied des falaises du Larzac. Le lieu est enchanteur, propice sans doute à la méditation spirituelle, puisque en son temps, Lanza del Vasor, apôtre de Ghandi y a installé l’Arche et qu’ aujourd’hui les moines tibétains disciples du Dalaï-Lama y ont construit un temple Lerab Ling.

P1080294.JPG

De Roqueredonde partent de très belles randonnées, souvent méconnues, aux parcours très variés. Tracées sur les terres volcaniques ou à travers les rochers dolomitiques, sur de beaux sentiers, pistes forestières ou drailles ancestrales, au milieu des bois, des forêts et des buis , des prairies et des ruisseaux, traversant les petits hameaux de la commune elles offrent toutes de magnifiques panoramas sur l’ Escandorgue, le Lodévois et les falaises du Larzac.

P1080292.JPG

DE L'ORB A L' ESCANDORGUE : LA RANDONNEE

Vous trouverez sur internet de nombreuses pages qui relatent et vous proposent cette randonnée. Voici quelques liens et sites amis :

http://www.herault-tourisme.com

https://www.visorando.com/

http://www.randogps.net/

et bien sûr

http://randonnee.cevenole.free.fr toujours très précis.

La randonnée que j'ai choisi est un PR entièrement balisé, vous la retrouverez sur le nouveau topo-guide L'Hérault à pied édité par la FFRP. Vous avez aussi la possibilité de télécharger sa fiche en PDF sur https://herault.ffrandonnee.fr/ et de l'imprimer pour l'emporter avec vous, si vous n'avez pas la carte IGN Top25 N°2542E C'est une longue randonnée de plus de 18km , comptez près de 6h pour la réaliser entièrement. Mais ce circuit à l'avantage de pouvoir être « coupé en deux » et donc réalisable en 2 parties si vous le souhaitez.

Au parking de Roquedonde , vous trouverez le point de départ et un panneau explicatif

Première partie : 11km en boucle D+ 190m D- 190m

Cette première boucle côtoie l' Orb près de sa source et va vous faire découvrir son bassin versant en bordure du causse.

Vous quitterez Roqueronde (0km - 682m) vers le N en suivant le GR71 et le balisage jaune du PR « de l'Orb à l'Escandorgue », un instant sur la D142E2 de Romiguières, avant de bifurquer à G et descendre dans une combe par un beau sentier caillouteux bordé de buis (0km4 – 664m) qui rejoint ainsi le petit ruisseau du Furou. L'Orb n'est pas loin ! Traversez un petit pont … quelques maisons et vous y êtes ! L'Orb est ici un petit ruisseau !

P1080348.JPG

Mais où est sa source ? Je m'en réfère au livre de Jacques Amiel « L'0RB, fleuve côtier languedocien », édité par Les presses du Languedoc .

« L'origine aquatique du fleuve se situe précisément à la charnière du causse du Larzac et du massif volcanique de l' Escandorgue à 825m d'alt. Près du hameau de Romiguières, à quelques pas du du Bouvalia. La source est enfoncée dans la gorge étroite et profonde née de la rencontre de la falaise du plateau de Guilhaumard et de la face Nde la forêt domaniale de l'Escandorgue. En amont , un lit sec sec se prolonge sur 1,5km jusqu'à 880m d'alt. Pour recevoir sporadiquement l'eau de pluie , clôturant ainsi le bassin de l'Orb. A quelques hectomètres seulement de là, naît la rivière de la Lergue qui gravite , quant à elle , vers le lac du Salagou... »

P1090962.JPG

Je n'irai pas jusque là ! Mais , le Larzac s'offre à mon regard comme une barrière naturelle. Et je trouverai tout au long de cette balade, d'autres petits ruisseaux qui alimentent l'Orb, … d'autres sources !

Suivons notre PR, il grimpe et par une piste m' emmène à Autignaguet 

P1090960.JPG

Petit hameau agricole, quelques maisons et une belle chapelle (fermée : comme beaucoup d'églises de nos jours : Crainte des pilleurs de tronc ? Peut-être parce qu'elles n'ont plus de fidèles … ou qu'elles ne sont pas sur un chemin de Compostelle, refuges pour pèlerin de passage?). Je retrouve pour un court instant la route départementale D142E2, puis je reprends mon chemin à travers la forêt qui me conduit au temple bouddhiste tibétain de Lérab Ling (5km - 820m). Ici, tout est ouvert et les drapeaux flottent au vent !

P1080295.JPG

Vous découvrez un paysage fantastique lorsque vous arrivez sur le plateau de l'Escandorgue. La vue porte loin vers les Monts d'Orb, le massif du Caroux et l'Espinouse et à l'horizon, la Méditerranée et la chaîne des Pyrénées. Mais attention si vous randonnez par mauvais temps, le vent du Nord s'y déchaîne, le brouillard peut y être dense. A l'Engayresque, vous avez la possibilité de raccourcir la balade et de redescendre en crête à Roqueronde en 2km.

P1090965.JPG

Sinon, continuez par la route, en direction de « la Quille » pendant 1,5km pour retrouver sur la droite, le GR71 et la fin de la boucle « de l'Orb à l' Escandorgue ». Joli retour vers Roqueredonde sur d'anciennes drailles par les prairies

P1080333.JPG

Un petit ruisseau coupe le chemin … une autre source de l' Orb ?

P1080344.JPG

Je le traverse à gué pour remonter en face au Mas de Grèzes (9km3 – 640m). La boucle se termine par un beau chemin herbeux qui me ramène à Roqueredonde (11km!)

Deuxième partie : 8km en boucle D+ 180m D- 180m

Cette deuxième boucle pénètre dans la profondeur de la forêt domaniale de l'Escandorgue pour arriver jusqu'au cirque de Labeil et s' achever dans les chaos dolomitiques du Causse.

P1080302.JPG

Le départ s' effectue sur la grand piste qui pénètre à l'intérieur de la forêt domaniale de l'Escandorgue environ 200m avant Lerab Ling .Suivez le balisage jaune « de l'Orb à l' Escandorgue » , je laisse à G (2km4) le sentier PR des « corniches de Lauroux » , puis encore à G celui du « cirque de Labeil » (3km5 -725m) pour arriver enfin dans la belle clairière de Roquet Escu (aire de pique-nique) (4km – 764m). Un endroit champêtre !

P1080317.JPG

A partir de là, l'itinéraire devient ludique, un véritable jeu de piste sur de petites sentes. qui serpentent d'abord dans la forêt

P1090978.JPG

au milieu de chaos mousseux.

P1090981.JPG

P1090982.JPG

Enfin le paysage du causse se découvre !

P1090988.JPG

P1090972.JPG

P1080326.JPG

A découvert, la vue s'étend sur le cirque de Labeil et le Larzac et plus haut dans les prés sur la vallée du Lodévois, avant de croiser la petite route du col du Perthus (5km8 -750m) ou je retrouve le tracé du GR71.

P1080330.JPG

Au milieu des fougères la large piste rectiligne passe sous la « Quille » , belvédère militaire perché à 845m !et arrive la route de l'Escandorgue la D142. je vais la suivre à D sur 1km5 pour boucler la boucle.

NB : pour en faire un peu plus, 2km environ et aller découvrir le cirque et la grotte de Labeil. Quittez la boucle « Orb-Escandorgue » pour suivre le sentier des « corniches de Lauroux », qui vous mènera à Labeil, le retour sur l'itinéraire principal se fera en suivant le PR du « cirque de Labeil ». Belle variante ! .