1. Accueil
  2. Rechercher

Posted on 1st Sep, 2017 in GR Balades et randos

PASS'ARAN, ce mot sonne fort , il a été choisi par des gardiens de refuges et de gîtes de montagne pour nommer ce tour transfrontalier entre Val d'Aran et Ariège. Un tour fantastique de plus de 6000m de dénivelés , réalisé en 5 jours au coeur des Pyrénées Sauvages. J'en ramène de merveilleux souvenirs partagés avec mes amis: le passage du Portillon d'Albe et la vue sur les étangs Lliat et la Maladeta, le col de la Serre d'Araing sous les mines de Bentaillou, le coucher de soleil des Estagnous, la montée au Valier, les repos (et repas!!!) à Eylie et Montgarri sont mes coups de coeur.

Avant d'écrire un récit plus complet en voici quelques images !

MONTGARRI

P1090296.JPG

C'est de cette vallée " bucolique" de la rivière Noguera Pallaresa que nous sommes partis pour 5 jours de marche. Montgarri est situé 1645 m d'altitude près du Pla de Beret, dans la haute vallée de la Noguera Pallaresa. C'est un village créé en 1117, autour d'une petite chapelle construite suite à une apparition de la vierge. De ce village d'altitude complètement abandonné il y a une vingtaine d'années, ne reste qu'une église romane restaurée et l'ancien presbytère transformé en refuge. Un lieu chaleureux, exceptionnel où nous avons passé notre première nuit !

PORT DE GIRETA

P1090315.JPG

L'ascension commence dans la solana herbeuse , puis dans les pins à crochets , avant de se poursuivre à découvert, sur les flancs dénudés et escarpés de la serra de Montgos, pour atteindre le port de Gireta (2503m). Ouf! on peut souffler , bien que le paysage soit à couper le souffle !!! A nos pied, le Tuc de Barlonguera ( 2802m). Tout en bas l''esthan Long (2135m) nous attend pour une baignade vivifiante.... car il faudra encore grimper, pour arriver au sommet du Valier ( 2838m) , nous y serons demain !

COUCHER DE SOLEIL AUX ESTAGNOUS

P1090361.JPG

C'est par un magnifique spectacle que s'achève notre première journée de marche: le coucher de soleil au refuge des Estagnous (2245m). Bien qu'éprouvante avec ses ses 1158m de dénivelé positif et 563m négatif, l'étape a été magnifique. A notre tour de nous coucher !

COL DE PECOUCH

P1090381.JPG

Nous nous offrons ce matin, l'ascension légère au Valier (2838m), le sommet mythique des ariégeois, facile pour des randonneurs mais redoutable avec son « trou noir » pour les alpinistes. De retour au refuge , nous reprenons nos sacs pour grimper encore, à travers des chaos rocheux, jusqu'au col de Pécouch (2462m). De ce belvédère , le paysage est aussi splendide que du haut du Valier. Plein sud, nous pouvons « refaire » notre itinéraire d'hier depuis le port de Gireta, la descente à l'étang Long, puis encore plus bas à celui de l'étang Rond ( 1936m), au bleu océan , jusqu'au refuge des Estagnous (2245m) que nous venons de quitter. Derrière nous, la suite de notre journée …. la magnifique dalle des Lauzets , usée par l'érosion glacière que nous allons dévaler de cairn en cairn pour gagner l'étang de Mélouga (1974m). Splendide traversée!

L'ETANG DE MELOUGA

P1090393.JPG

Profitons de la pause , pour la baignade et surtout la belle vue sur le Valier et sa face Nord. Ne nous reste plus qu'' à entreprendre l'interminable descente ( 1522m!) jusqu'au Pla de la Lau ( 950m) , où se trouve la Maison du Valier. Ce n'est pas un refuge ... mais un Hôtel trois étoiles ! Le luxe avec un lit, des vrais draps et une salle de bain … et un repas de Chef !!!

EYLIE

P1090471.JPG

Un petit crachin ariégeois nous attend au réveil ! Rafraîchissant et bienvenue après deux jours passés sous le soleil sur les hauts sommets. L'Ariège «  çà monte et çà descend » vous le vérifierez si vous faîtes le PASS'ARAN et reliez à pied la vallée du Riberot et celle du Biros. … et çà n'en finit pas: çà monte dans les bois de hêtres (raide) jusqu'à la cabane du Trapech (1546m) puis dans les pelouses jusqu' à celle du Clos du Lac ( 1821m), puis çà descend dans les bruyères et dans les bois jusqu'au ruisseau de l'Orle, pour remonter encore jusqu'au col de l'Arech (1802m) pour enfin redescendre jusqu'au village d'Eylie (1000m), aux maisons et granges accrochées sur le flanc de la montagne. Rude et longue étape de 17km, certes de moyenne montagne, mais avec un dénivelé positif de 1642m et négatif de 1582m ! L'Ariège, çà monte et çà descend !

LES MINES DU BENTAILLOU

P1090506.JPG

Nous y sommes au cœur de l'Ariège , « terre courage », au cœur de ces paysages miniers, ces vestiges de ferraille et bâtiments en ruines, rappelant le travail harassant et périlleux des mineurs. Nous sommes à Bentaillou, des hommes ont trimés ici à 2000m d'altitude pour extraire minerai de zinc et de plomb. Et j'ai moi aussi « « trimé » pour monter jusqu'ici ! Arrivé, la-haut au col de la Serre d' Araing à 2222m d'altitude par de rudes pentes, je ressens une vive émotion. Ces ferrailles dans la montagne , gardons-les! Elles sont la mémoire d'une activité humaine faite de sueur et de sang qui a fait ce pays, l' Ariège. Grand merci à Claude et Nelly à Eylie pour leur chaleureux accueil mais aussi pour leur belle idée de recueillir ces outils, ustensiles et autres objets de la mine, dans la salle à manger du gîte. Ah ! J'allais oublier une petite pensée pour la chaussure de Sandy , restée là-bas ! Va-t-elle enrichir la collection de Claude et Nelly ?

LE LAC D'ARAING

P1090514.JPG

Comme aux Estagnous , le refuge du lac d'Araing (1965m) est bondé. Le Crabère comme le Valier attire les randonneurs. Il est vrai que que ces deux joyaux des Pyrénées Ariégeoises offrent au regard de splendides panoramas de montagne sauvage. L'effort est toujours le même... une dernière pente et au bout une récompense ! Les sommets de l'Ariège en enfilade, la Maladeta et l'Aneto à portée de main et dans le lointain le Pic du Midi de Bigorre. Que du bonheur !

L'ESTANH LONG DE LIAT et LE TUC DE MAUBERME

P1090538.JPG

P1090546.JPG

Nous ne monterons pas ce matin au sommet du Crabère, nous repartons pour une dernière et longue journée de marche . Une étape de haute montagne  sur des sentes longeant la frontière à 2500m et traversant des paysages somptueux d'altitude, avant de retrouver accompagnés par les clarines des troupeaux de vaches et les sifflements des marmottes, la verdoyante vallée de Montgarri.

P1090578.JPG

P1090573.JPG

Grand merci à Michel, Christian, Anne et Sandrine de m'avoir accompagné sur ce merveilleux tour transfrontalier peut-être le plus beau de tous ceux que j'ai réalisé jusqu' ici .... jusqu'au prochain

P1090294.JPG

Les rêves se poursuivent et j'y sème mes cairns pour quelques années de plus.

P1090395.JPG

Discussion

No comments yet.